Web

SQL : comment bin démarrer ?

Développé au début des années 1970, SQL (Structured Query Language) est un langage de programmation qui permet de communiquer avec les bases de données. En effet, ce langage est utilisé par les programmeurs pour manipuler, rechercher, modifier, lire, supprimer ou ajouter des éléments dans une base de données. Pour développer une application web ou mobile, il est impératif de maîtriser ce langage.

Comment apprendre le langage de programmation SQL ?

En tant que débutant, vous devez suivre plusieurs étapes pour bien démarrer avec ce langage. Primo, vous devez maîtriser les bases. Pour cela, commencer par apprendre les syntaxes SQL de base. Pour y arriver, il existe de nombreux livres disponibles gratuitement sur Internet que vous pouvez lire. Parmi les meilleurs livres, on distingue : SQL – Les fondamentaux du langage, Administrez vos bases de données avec MySQL, SQL pour les Nuls poche, 3e édition. Secondo, suivez un cours de SQL.

Lire également : Où puis-je trouver des emplois en freelance dans le domaine de l'informatique ?

Sans aucun doute, il faut aller à la théorie avant d’aborder la pratique. Privilégiez les tutoriels. Ils sont très nombreux sur YouTube. Le cours de SQL vous permettra par ailleurs de renforcer vos connaissances de ce langage tant convoité.

Tertio, essayer de travailler sur des projets. C’est le moyen le plus efficace pour appliquer les connaissances acquises tout au long de votre documentation. Mais vous devez choisir de vrais projets qui nécessitent une base de données. N’oubliez pas que l’objectif principal de ce langage est la manipulation des bases de données.

Lire également : Voici comment faire une recherche inversée sur Google image

Quels sont les systèmes de bases de données SQL que vous devez connaître ?

En SQL, il existe plusieurs types de bases de données. D’autres sont gratuites et sans licence tandis que certaines sont payantes. Les systèmes de bases de données les plus utilisés sont MySQL, PostgreSQL, Microsoft SQL Server, DynamoDB et NoSQL. MySQL est très populaire auprès des petites entreprises et des start-ups, car il n’exige pas de frais de licence. PostgreSQL est le principal concurrent de MySQL, car il met davantage d’accent sur le respect de la syntaxe SQL. Aussi gratuit, il prend en charge tous les principaux systèmes d’exploitation (Windows, Linux, MacOS).

Microsoft SQL Server est utilisé dans les logiciels grand public ainsi que les serveurs web qui fonctionnent sous Windows. Elle fonctionne évidemment sur toutes les principales versions des systèmes d’exploitation Windows. DynamoDB est une base de données d’Amazon. Utile pour les jeux, les applications mobiles, les microservices, elle utilise une méthode clé-valeur pour stocker les données. Enfin, NoSQL est une base de données non-relationnelles. Elle permet de stocker de nombreuses données en fonction des exigences du type de données.